L’empreinte de la chair de Sabine Bolzan aux éditions du Loir.

Qui aurait cru qu’un jour, je me laisse tenter par un polar … C’est chose faite avec L’empreinte de la chair de Sabine Bolzan …

Ce livre a une histoire très particulière: avec Sabine, nous nous sommes croisées d’abord à un déjeuner de blogueuses mais j’étais assise loin d’elle …puis s’en est suivie une rencontre d’auteurs organisée par la librairie Lacoste de Mont de Marsan, deux ou trois mots échangés, cordiaux mais rien de plus, le polar n’étant pas ma lecture première, je ne me suis pas attardée sur le stand . Je l’avoue, j’avais remarqué l’élégance naturelle de Sabine, ses longs cheveux. Et grâce aux réseaux sociaux, nous avons commencé à discuter et découvert que nous avions un point commun, un événement qui fait que nous nous sommes comprises tout de suite. L’amitié naît parfois dans de drôles de circonstances et Sabine a traduit cette amitié naissante par l’envoi de son livre. Presque timidement, avec une réserve qui la caractérise, elle a souhaité m’envoyer son roman.

L’empreinte de la chair est un privilège, un cadeau du cœur, un écrivain qui vous envoie son livre, c’est une première fois qu’on n’oublie pas.

Le roman de Sabine Bolzan détient tous les codes du polar : des enlèvements, des meurtres, des sévices corporels, de la manipulation, une sacrée dose de cruauté sauvage, un monstre humain, de la vengeance, du sang, tout l’attirail nécessaire pour torturer, des sangles, des cordes, et une enquête menée finement.

Sauf que quand, on est comme moi pas une non spécialiste de polar, on s’attache à d’autres éléments du texte et il est même possible d’en oublier la cruauté des actions. Le personnage de Justine a emporté de ce fait tout mon intérêt et j’ai cherché à comprendre cette héroïne moderne, avec ses failles, ses démons et ses réussites sur la vie.

Sabine Bolzan aime la terre, les bonnes choses, la cuisine saine et gourmande, la nature et les animaux, est sensible aux belles choses, aux beaux endroits et à la décoration raffinée, elle mène tambour battant sa vie de maman, d’épouse, d’entrepreneur et d’écrivain . C’est une super nana !

L’empreinte de la chair a une suite et le facteur ne devrait pas tarder… Ah tiens, quand on parle du loup il est dans la boite aux lettres. L’amitié prend parfois de belles formes. A bientôt pour le Tome 2, Justin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s